Logo Lite
Votre facture de chauffage

Chauffage électrique

L’hiver, c’est Noël, les vacances au ski, les nuits qui sont plus longues, mais aussi le froid et la terreur du chauffage électrique ! À lui seul, il représente 30% de la facture d’électricité annuelle du foyer, selon l’ADEME. De quoi faire paniquer au moins un tiers des foyers français, puisqu’ils sont plus de 8 millions à être équipés en chauffage électrique. Un taux d’équipement très élevé par rapport à nos voisins européens. À titre de comparaison, en Allemagne, seulement 5% des foyers se chauffent à l’électricité. Mais comment en sommes nous arrivés là en France ?

Un choix d’abord politique

Comme je vous en avais déjà parlé auparavant, la France a fait le choix du nucléaire pour assurer son indépendance énergétique. Aussi, pour assurer la demande en électricité, l’installation de chauffages électrique (vs. gaz, fioul et autre) a fortement été encouragé.

 

Les avantages du chauffage électrique

Pas de rejet de C02

Le chauffage électrique ne produit pas de C02 à l’utilisation, contrairement au gaz naturel ou au fioul domestique.

Faible coût d’équipement

L’État a beaucoup encouragé l’installation de chauffages électriques grâce à des subventions qui ont permis de multiplier le taux d’équipement en France.

Analyse consommation
Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analyse consommation

Les inconvénients du chauffage électrique

Des performances peu rentables

D’un point de vue strictement scientifique, produire de la chaleur à partir d’électricité est beaucoup moins rentables que par les autres moyens.

Un coût élevé pour les utilisateurs

Aussi, le chauffage électrique est très énergivore. Il n’est donc pas surprenant qu’il représente 30% de la facture électrique annuelle !

Un réseau plus sensible au froid

Le taux d’équipement en chauffage électrique en France explique que le réseau est très sensible à la température en hiver. Dès que la température baisse d’un degré, c’est une consommation globale d’électricité qui augmente instantanément. Aussi, même si le chauffage électrique ne produit pas directement de CO2, indirectement il en est la cause : lors de pics de froid, pour assurer l’approvisionnement électrique, la production est complétée par des productions utilisant des énergies fossiles, qui rejettent eux, beaucoup de gaz à effet de serre. Vous savez maintenant tout de l’histoire du chauffage électrique. Cela règlera pas votre problème de consommation d’électricité hivernale, certes, mais nous allons vous aider à maîtriser un peu mieux son utilisation, grâce à des conseils et à notre suivi. À très bientôt !

Sur le même sujet :
Réduire sa consommation de chauffage grâce à un expert

Réduire sa consommation de chauffage grâce à un expert

Le chauffage électrique représente le plus gros poste de dépense en électricité dans les logements qui l’utilisent comme mode de chauffage principal. C’est en moyenne 41% de la facture annuelle. Chaque économie qu’on peut faire sur ce poste a donc une influence...

Radiateurs connectés Thermor : quels avantages pour mon logement ?

Radiateurs connectés Thermor : quels avantages pour mon logement ?

Le chauffage représente 67% de la consommation énergétique d’un logement selon l’Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). C’est pourtant un poste de dépense indispensable pour le confort de toute la famille. Heureusement, les considérations...

Chauffage, rester au chaud sans se ruiner

Chauffage, rester au chaud sans se ruiner

Selon un récent sondage, plus de la moitié des Français ont l’impression de subir leurs dépenses de chauffage et 36% ont même parfois renoncé à se chauffer pour des raisons économiques. Au vu des températures très froides qui s’annoncent dans les prochains jours,...

Vérifiez la rentabilité de votre abonnement, ajustez vos options et identifiez les sur-consommations en 3 clics.