Logo Lite Ex-Wivaldy
TRV fixe indexe

TRV, prix de marché, prix fixe : comment choisir mon offre électricité ?

Le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence depuis 2017. Cela signifie qu’EDF n’est plus le seul fournisseur d’électricité pour les particuliers et que les prix ne sont plus seulement fixés par l’État. Cela signifie également que d’autres fournisseurs peuvent proposer d’autres tarifs d’électricité basé sur les prix réels du marché, notamment.

Le TRV, Tarif Réglementé de Vente est un prix de l’électricité que seul EDF peut proposer à ses clients. Les autres fournisseurs ont une multitude d’autres offres qu’ils proposent à leurs clients : prix fixe, prix indexé, prix de marché, etc.

Finalement cela devient compliqué de comprendre quelque chose à toutes ces offres. On s’est dit qu’il était temps de vous faire un guide complet pour vous aider à y voir plus clair et à faire le bon choix pour votre abonnement d’électricité !

Analyse consommation
Analysez votre consommation d’électricité

Ajustez vos options, identifiez les sur-consommations et maîtrisez votre budget. Gratuit si vous êtes équipé d’un compteur communicant.

Analyse consommation

Prix de l’électricité : offres au TRV (Tarif Réglementé de Vente) ou offres au prix de marché ?

Commençons par la base : en France, le prix de l’électricité est :

  • soit basé sur le TRV (Tarif Réglementé de Vente)
  • soit basé sur le marché

Si vous êtes encore chez le fournisseur EDF, il est fort à parier que vous bénéficiez du TRV. Si vous êtes chez un autre fournisseur qu’EDF vous bénéficiez certainement d’une offre de marché. Cette offre de marché peut être soit libre, soit indexée sur le TRV.

Petit historique du TRV

Le Tarif Réglementé de Vente est un prix de l’électricité qui est fixé par les pouvoir publics. On le trouve seulement chez EDF et en aucun cas un autre fournisseur, Engie, Eni, Total Direct Energie, ou autre ne peut le proposer à ses clients. Le TRV est un prix qui est historiquement issu du monopole d’EDF sur le marché.

À l’ouverture à la concurrence, l’État les a instaurés afin de d’éviter de trop grandes fluctuations des prix de marché, en défaveur des Français. De cette manière, chacun pouvait soit rester chez EDF avec un tarif encadré, ou bien aller à la concurrence avec le risque de prix évolutifs.

Pourtant, l’État ne fixe pas arbitrairement les prix du TRV. Il se fie aux recommandations de la CRE, Commission de Régulation de l’Énergie, une sorte de gendarme de l’énergie qui doit garantir l’équité dans le secteur entre tous les acteurs. Il fera ainsi en sorte que le prix du TRV ne soit pas maintenu artificiellement bas par l’État au détriment des autres fournisseurs qui ne peuvent s’aligner dessus, par exemple.

Sur quoi sont basés les prix du TRV et les prix de marché ?

Les calculs des prix de l’électricité sont assez complexe.

Pour faire simple, le TRV prend en compte les coûts issus de l’ancien monopole d’État. La production d’électricité d’origine nucléaire par exemple permet d’avoir accès à une énergie moins chère, notamment.

Les autres fournisseurs d’électricité, pour la majorité, ne produisent pas eux-mêmes de l’énergie, il achètent donc de l’électricité sur le marché européen et la revendent. C’est un métier de trading essentiellement. Leurs prix dépendent donc de l’offre et de la demande sur le marché.

Bien entendu, beaucoup d’autres paramètres entrent en compte pour construire le prix de l’énergie, qu’il s’agisse du TRV ou des prix de marché, mais pour simplifier grandement l’explication, il faut retenir que le TRV est un prix plus artificiel (car fixé par les pouvoirs publics) que les prix de marché.

Aussi, la CRE est souvent sollicitée pour le faire évoluer : soit par EDF qui a besoin d’y inclure les coûts d’entretien du parc nucléaire ou par les autres fournisseurs qui dénoncent qu’il ne reflète pas du tout les évolutions du marché européen, par exemple.

Parfois, l’État prend la décision de ne pas toucher au TRV, pour ne pas créer de tension supplémentaire dans des contextes sociaux difficiles, comme lors du mouvement des gilets jaunes fin 2018. D’autres fois, l’État n’a pas d’autre solution que de le faire évoluer, comme en juin 2019 pour le bon fonctionnement de la concurrence sur le marché.

Les différents prix de marché

Alors que le TRV est un prix fixé par les pouvoir publics qu’on peut donc retrouver publié au Journal Officiel, à l’inverse, les prix de marché sont plus nombreux.
On peut trouver des offres de marché indexés sur le TRV. Ce sont les offres avec les prix les plus rassurants pour les clients car les fournisseurs qui le proposent s’alignent sur le TRV et conditionnent l’évolution des prix sur l’évolution du TRV.

Certaines offres de marché peuvent avoir des abonnements qui sont au même prix que le TRV et un prix du kilowattheure inférieur au TRV suivant un certain pourcentage. Ils peuvent garantir que leur prix n’évolue qu’en fonction du TRV : c’est à dire qu’il augmente seulement si le TRV augmente et qu’il diminue si le TRV diminue.

Il existe ensuite des offres de marché avec des tarifs libres. Cela signifie que les prix des abonnements ou du kilowattheure est librement fixé par le fournisseur en fonction du marché. Le fournisseur est toutefois tenu de prévenir son client au moins un mois avant chaque modification de tarif pour lui laisser le temps de changer de fournisseur s’il le souhaite. Autant dire que les fournisseurs qui font évoluer leurs prix librement sont très peu nombreux aujourd’hui.

Récapitulatifs des offres d’électricité : TRV ou prix de marché ?

Pour bien comprendre les différents prix proposés par les fournisseurs d’électricité, voici un récapitulatif de ce qu’il existe :

Dans tous les cas, quel que soit le type de tarif qu’on choisit, ce n’est qu’après qu’on choisit l’option base ou l’option heures creuses (prix du kilowattheure), ainsi que la puissance souscrite (prix de l’abonnement).

Nous allons maintenant vous détailler un peu plus les avantages et les inconvénients des quatre différents tarifs qui existent actuellement sur le marché pour vous aider à mieux choisir :

  • le TRV
  • le tarif de marché indexé sur le TRV
  • le tarif de marché fixe
  • le tarif de marché libre

Choisir une offre d’électricité au TRV

Qu’est-ce que le TRV ?

Le seul Tarif Réglementé de Vente d’électricité que l’on trouve aujourd’hui, est le Tarif Bleu d’EDF. Il est donc fixé par les pouvoir publics et se décline en 3 options :

  • l’option base où le prix du kilowattheure est le même à n’importe quel moment de la journée.
  • l’option heures creuses où le prix du kilowattheure est moins cher pendant 8 heures par jour et plus cher pendant 16 heures.
  • l’option Tempo où le prix du kilowattheure dépend des jours (bleu, blanc ou rouge) et de l’heure (avec 8 heures moins chères et 16 heures plus chères).
  • l’option EJP qui n’est plus disponible en souscription mais dont certains foyers bénéficient encore. Avec l’option EJP, le prix de l’électricité n’est pas le même en fonction du moment dans l’année.

Voici les prix du TRV affichés au 21 mai par EDF :

Attention, le TRV évolue au 1er juin 2019. Revenez ici pour voir la mise à jour des prix.

Qui propose du TRV ?

Seul EDF propose du TRV pour l’électricité. Vous ne le trouverez chez aucun autre fournisseur d’électricité. Ne cherchez pas.

Pour qui le TRV est-il intéressant ?

Aujourd’hui, 80% des Français sont chez EDF et bénéficient pour la plupart du TRV. Malheureusement, avec l’arrivée des offres concurrentes, il faut dire qu’au niveau prix, le TRV est loin d’être le plus intéressant sur le marché…

La plupart des personnes qui en bénéficient, restent à ce tarif par confort, peur du changement ou conservatisme, mais certainement pas pour le prix.

Quant à la sécurité de l’évolution du prix, elle est aussi relative, car en constante hausse depuis ces 10 dernières années.

Évolution du TRV depuis 19 ans sur un abonnement à 6 kVA

Sachez que la qualité de l’électricité n’a rien à voir non plus avec le TRV : le réseau électrique et l’électricité sont les mêmes pour tout le monde.

En revanche, comparer la qualité du service client et des services supplémentaires peut être une bonne base de comparaison.

Choisir une offre électricité à prix indexé sur le TRV

Qu’est-ce qu’un prix indexé sur le TRV ?

Un prix de l’électricité indexé sur le TRV signifie qu’une partie au moins du tarif proposé dépend du TRV. Souvent, c’est le prix du kilowattheure du TRV qui sert de base. Le fournisseur y applique une réduction proportionnelle. Puis il base l’évolution de son tarif sur le TRV : si le TRV augmente, le prix indexé augmente aussi. S’il baisse, le fournisseur peut s’engager à le baisser aussi.

Attention, très souvent, ce genre de tarif est basé sur le prix HORS TAXES du kilowattheure et exclut le prix de l’abonnement. Ce qui complique encore plus le calcul des économies que vous pouvez faire.

Qui propose des prix indexés sur le TRV ?

Dans les offres les plus couramment souscrites par nos utilisateurs, on trouve par exemple :

  • Surprenant, mais EDF aussi propose un prix indexé sur le TRV ! À travers son offre en ligne Digiwatt EDF garantit une économie de 5% sur le prix hors taxes du kilowattheure.
  • les offres Total Direct Energie qui proposent des prix dont l’abonnement est le même que le TRV mais avec un prix du kilowattheure entre 2% et 10% moins cher. La réduction ne s’applique que sur le hors taxes.
  • Pareil chez Vattenfall qui propose un abonnement au même prix que le TRV et un kilowattheure hors taxe 10% moins cher.
  • Mint Energie annonce aussi un prix du kilowattheure hors taxes 12% moins cher que le tarif réglementé, avec même un abonnement moins cher que le TRV.
  • CDiscount propose également une remise de 15% sur le prix hors taxes du kilowattheure, hors abonnement et pour certaines puissances de compteur.
  • Pour tous ceux qui sont chez Leclerc Energie, c’est exactement le même principe : qu’il s’agisse du cagnottage de 20% ou de la réduction de 10%, le calcul est fait sur le hors taxe du kilowattheures, hors abonnement.

Pour qui les prix indexés sur le TRV sont-ils intéressants ?

Les offres indexées sur le TRV sont très intéressantes, oui ! Elle vous assurent d’être toujours gagnant par rapport au TRV. Si le TRV augmente, votre tarif indexé va également augmenter, mais il sera toujours proportionnellement moins cher que le TRV. Ce sont des économies assurées !

Pour bien choisir votre offre à prix indexé, vérifiez le tarif de l’abonnement qui n’est jamais compris dans la réduction : est-il au même prix que l’abonnement du TRV ? Moins cher ? Plus cher ? Vérifiez également les conditions de révision des tarifs. Certains fournisseurs peuvent garantir de faire baisser le prix indexé si le TRV baisse par exemple.

Choisir une offre électricité à prix fixe

Qu’est-ce qu’une offre à prix fixe ?

Une offre à prix fixe est un tarif qui est garanti pendant 1 an ou pendant 3 ans la plupart du temps. Attention, un tarif fixe 1 an ou 3 ans ne signifie pas que vous êtes engagé par le contrat pour une durée d’1 an ou 3 ans. Tout comme n’importe quelle offre d’électricité, vous pouvez résilier et changer quand vous voulez. En revanche, si vous revenez, le tarif fixe qui vous sera proposé ne sera certainement plus le même.

En général, les tarifs fixes sont plus chers que le tarif réglementé au jour de la souscription. Les fournisseurs qui le proposent parient sur l’augmentation du TRV à venir et vous assurent ainsi que dans ce cas, le tarif dont vous bénéficiez ne changera pas.

Qui propose des offres à prix fixe ?

Les principaux fournisseurs à proposer des offres à prix fixes sont :

  • Engie avec l’offre Elec Ajust qui bloque le prix pour 3 ans.
  • Butagaz propose également une offre fixant le prix pour 1 an.
  • Chez Eni, l’offre Webeo permet de bloquer le tarif pour 1 an.
  • Enfin, on trouve souvent des prix fixes 1 an dans les offres groupées proposés par Selectra, UFC Que Choisir et autres organismes qui s’occupent de négocier des tarifs préférentiels pour un groupement de consommateur.

Pour qui les offres à prix fixe sont-elles intéressantes ?

L’avantage des prix fixes est relative. En gros c’est un peu comme comme parier sur l’avenir. Si le TRV n’évolue pas (pendant quelques années comme ça a été le cas dernièrement) on finit malheureusement par payer plus cher pour avoir l’assurance de ne pas avoir une facture qui augmente. Si le TRV augmente fortement comme c’est le cas au 1er juin 2019, un abonnement au prix fixe peut s’être avéré payant !

Il faut juste regarder le ratio entre le moment où le prix fixe a été moins économique par rapport au temps qu’il vous reste pour bénéficier d’un prix bloqué plus bas que le TRV. Donc les prix fixes vont être avantageux si le TRV augmente fortement, rapidement après la souscription de votre contrat.

Choisir une offre électricité à prix libre

Qu’est-ce qu’une offre à prix libre ?

Enfin, dernier type d’offre d’électricité, les offres à prix de marché libre. Cette fois, le fournisseur d’électricité ne se base pas sur le TRV pour fixer ses tarifs et ne bloque pas non plus le prix pour une période donnée. Il pourrait faire évoluer le prix à n’importe quel moment, dès lors qu’il vous prévient au moins 1 moins à l’avance pour vous permettre de changer si jamais le nouveau tarif ne vous convient pas. Heureusement, pour rassurer les clients, aucun des fournisseurs qui proposent un prix libre ne fait fluctuer ses tarifs aussi souvent.

Qui propose des offres à prix libre ?

Pas mal de fournisseurs proposent des prix libres.

  • EDF. Et oui, EDF propose des offres à prix de marché dont ni le prix de l’abonnement, ni le prix du kilowattheure sont basés sur le TRV. Il s’agit des offres Vert Eléctrique, Vert week-end ou Vert auto.
  • Engie propose également des prix de marché libres.
  • On peut aussi citer les tarifs Eni.

Pour qui les offres à prix libres sont-ils intéressants ?

Il faut bien étudier les offres à prix libres car leur avantage est souvent plus difficile à voir que les offres à prix indexés ou les offres fixes 1 an ou 3 ans.
On vérifie précautionneusement le prix de l’abonnement, le prix du kilowattheure, les conditions de révision de tarif. Car, ce qui est certain, c’est que le critère économique ne doit pas être votre seul préoccupation lorsque vous avez ce genre d’offre.

On peut aussi se référer au service client, aux services supplémentaires fournis et aux particularités de l’offre pour déterminer si le prix de marché libre correspond bien à ses convictions, à défaut d’être avantageux en terme d’économie.

Ce qu’il faut retenir pour bien choisir son offre d’électricité

Pour bien choisir son offre électricité, on n’oublie pas que :

  • Le TRV, Tarif Réglementé de Vente, n’est disponible que par le Tarif Bleu EDF.
  • Tous les autres fournisseurs proposent des tarifs de marché et même EDF a des offres au tarif de marché.
  • Un TRV, même s’il est encadré ne signifie pas forcément qu’il est plus intéressant.
  • Option base, heures creuses et puissance souscrite sont disponibles pour n’importe quelle offre, TRV ou pas.
  • Les offres à prix de marché indexé sont basés sur le TRV, évoluent comme le TRV et sont possiblement plus économiques.
  • Les offres à prix de marché fixe pour 1 an ou 3 ans n’engagent pas pour 1 an ou 3 ans. Ils fixent simplement le prix pour 1 an ou 3 ans.
  • Les offres à prix de marché libres proposent d’autres avantages qui ne sont pas simplement d’ordre économique.
  • Maintenant, vous savez tout pour bien choisir votre abonnement d’électricité en fonction de ce qui est important pour vous. Comme vous l’avez vu, il existe une multitude d’offres qui sont adaptées pour chacun, il suffit de savoir ce qu’on recherche !

Sur le même sujet :
Augmentation des tarifs EDF : faut-il changer de fournisseur ?

Augmentation des tarifs EDF : faut-il changer de fournisseur ?

Si vous aussi avez l’impression que votre facture d’électricité augmente d’année en année, les dernières hausse d du TRV (le Tarif Réglementé de Vente) ne vous ont forcément pas laissé de marbre… Peut être vous êtes-vous même dit qu’il était réellement temps de faire...

Électricité en France : qui fait quoi ? Qui sont les acteurs ?

Électricité en France : qui fait quoi ? Qui sont les acteurs ?

Pour nous, particuliers, l’électricité se résume vite au contrat EDF qu’on souscrit lorsqu’on arrive dans son logement, à l’interrupteur sur lequel on appuie pour allumer la lumière, ou encore au compteur qu’un monsieur vient relever tous les mois… D’ailleurs...

Qui est le meilleur fournisseur d’électricité ?

Qui est le meilleur fournisseur d’électricité ?

Le marché de l’électricité a beau avoir été ouvert à la concurrence depuis le 1er juillet 2007, près de 85% des français ont encore leur abonnement d’électricité chez EDF et une personne sur deux ne sait toujours pas qu’elle peut changer de fournisseur. On fait le...

Vérifiez la rentabilité de votre abonnement, ajustez vos options et identifiez les sur-consommations en 3 clics.